logo Web


» ENGLISH
» RECHERCHE
» RÉPERTOIRE

 

Les activités du CRM
Toutes les activités scientifiques


Téléchargement en PDF

Brochure d'information sur le CRM [pdf]
Visionneur de document

Lauréat 2016 du Prix Andre-Aisenstadt

CRM > Prix > Prix André-Aisenstadt > Lauréat > Anne Broadbent (Université d'Ottawa)

Lauréat 2016 du prix de mathématiques André-Aisenstadt
Anne Broadbent (Université d'Ottawa)

[ English ]

Anne Broadbent : conférence le 23 septembre 2016.

Diaporama de la conférence


Centre de recherches mathématiques
Pavillon André-Aisenstadt
Université de Montréal
Salle 6214

HEURE: 16:00 - 17:00

Anne Broadbent fera sa présentation en français avec une projection de diapos en anglais.

La vérification du calcul quantique

Les implémentations expérimentales des ordinateurs quantiques sont à leurs débuts, mais déjà nous sommes confrontés à la question suivante: si les ordinateurs quantiques sont exponentiellement plus puissants que leurs homologues classiques, comment pouvons-nous vérifier le résultat d'un calcul quantique? Dans ce contexte, la méthode scientifique de «prédire et vérifier» parait vouée à l'échec: ces calculs sont si complexes qu'ils sont impossibles à prédire! Pour une solution à ce problème, nous nous tournons vers l'informatique théorique, où il est bien établi que l'interaction augmente considérablement la puissance d'un processus de vérification.

Nous donnons un nouveau protocole interactif pour la vérification des calculs quantiques dans le régime élevé de la complexité de calcul. Les résultats sont donnés dans le langage des systèmes de preuve interactive quantique. Plus précisément, nous montrons que tout language dans BQP dispose d'un système de preuve interactive quantique avec un vérificateur classique polynomial (qui peut également préparer des quantique purs d'un qubit), et un prouveur quantique polynômial. Notre protocole est robuste contre tout prouveur---même non-borné. Comparé aux travaux antérieurs, notre technique ne nécessite pas d'encodage; au lieu, nous utilisons une méthode de chiffrement de l'entrée (avec une méthode pour effectuer des calculs sur les données chiffrées), et nous montrons que le choix aléatoire entre trois types d'entrée (définissant soit un calcul, ou deux types de tests) suffisent. Puisque le coût de la construction est linéaire, ceci montre que la vérification pourrait être réalisée à un coût minime. Nous présentons également une nouvelle méthode d'analyse, utilisant la réduction à un protocole basé sur l'intrication.

Le café sera servi à 15h30 et une réception suivra la conférence au Salon Maurice-L'Abbé (salle 6245).

 

ANNONCE ET BIOGRAPHIE

Le Comité scientifique international du Centre de recherches mathématiques (CRM) a le plaisir d'annoncer qu’Anne Broadbent est la lauréate du prix André-Aisenstadt 2016.

Anne Broadbent a obtenu son doctorat de l'Université de Montréal en 2008, sous la direction des professeurs Alain Tapp et Gilles Brassard. Sa thèse « Quantum nonlocality, cryptography and complexity » a été distinguée par plusieurs prix y compris un Prix de doctorat du CRSNG remis par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Elle a remporté le prestigieux prix John Charles Polanyi en physique en 2010. Elle a continué ses travaux de recherche à l’Institute for Quantum Computing de l’Université de Waterloo, d’abord en tant que boursière postdoctorale du CRSNG, puis ayant été distinguée comme Chercheur mondial-ICRA (Institut canadien de recherches avancées) de 2011 à 2013. En janvier 2014, Dre Broadbent a rejoint le département de mathématiques et de statistique de l'Université d'Ottawa où elle occupe la Chaire de recherche universitaire en information quantique.

Anne Broadbent est un chef de file dans le domaine de l'information quantique et de la cryptographie. En 2009, elle et ses co-auteurs ont introduit le concept de calcul quantique aveugle–en gros, l’utilisation des propriétés quantiques pour permettre à des tiers d'effectuer des calculs sur des données sans compromettre leur confidentialité. Ces articles hautement cités ont lancé de nouvelles pistes de recherche importantes dans la théorie du traitement de l'information quantique, y compris ses travaux récents sur le chiffrement homomorphe quantique. D'autres contributions importantes qu'elle a faites dans ce domaine comprennent la caractérisation de programmes quantiques à usage unique et la présentation d’une nouvelle technique automatisée pour la parallélisation des circuits quantiques.