logo Web


» ENGLISH
» RECHERCHE
» RÉPERTOIRE

 

Les activités du CRM
Toutes les activités scientifiques


Téléchargement en PDF

Brochure d'information sur le CRM [pdf]
Visionneur de document

Lauréat 2014 du Prix Andre-Aisenstadt

CRM > Prix > Prix André-Aisenstadt > Lauréat > Sabin Cautis (Université de la Colombie-Britannique)

Lauréat 2014 du prix de mathématiques André-Aisenstadt
Sabin Cautis (Université de la Colombie-Britannique)

[ English ]

Détails de la conférence du 17 octobre 2014

Le Comité scientifique international du Centre de recherches mathématiques (CRM) a le plaisir d'annoncer que Sabin Cautis de l'Université de la Colombie-Britannique est le lauréat du prix André-Aisenstadt 2014.

En tant qu’étudiant de premier cycle à l’Université de Waterloo, M. Cautis a été boursier Putnam et membre de l’équipe gagnante de la compétition Putnam en 1999. Après l’obtention de son baccalauréat en mathématiques en 2001, Sabin Cautis poursuivit sa formation à l’Université Harvard où il reçut son doctorat en 2006 sous la direction de M. Joe Harris. Avant de se joindre au département de mathématiques de l’Université de la Colombie-Britannique, M. Cautis était professeur adjoint à l’Université de la Californie du Sud et il a occupé des postes de recherche postdoctoraux à l’Université Columbia, au MSRI et à l’Université Rice. En 2011-2013 il fut le récipiendaire de la très prestigieuse « Alfred P. Sloan Fellowship ».


Sabin Cautis travaille au carrefour de la géométrie algébrique, de la théorie des représentations et de la topologie en basses dimensions. Dans ses premiers travaux (avec Joel Kamnitzer, lauréat du prix André-Aisenstadt en 2011), il a développé une nouvelle approche pour les invariants de noeuds de Khovanov utilisant la géométrie algébrique et inspirée de la symétrie miroir. M. Cautis est un chef de file dans le domaine de la catégorification. Ses résultats devraient avoir un impact durable dans le domaine et mener à des développements importants en topologie en basses dimensions, dans le programme de Langlands géométrique et dans les aspects mathématiques de la physique quantique. En particulier, ses travaux récents en collaboration avec Anthony Licata sur la catégorification des algèbres de Heisenberg et des opérateurs vertex constituent une avancée majeure dans le programme esquissé par Igor Frenkel pour catégorifier la théorie des champs conformes.