Postes Rouges 2021

Dear Colleagues,

The Institute of Mathematics of the CNRS (INSMI) should be able as last year to offer a limited number of research positions in 2021, available to foreign visitors from the “UMIs/IRLs”, “LIAs” or “IRNs”.

I hereby recall that these positions are for three months (shorter visits cannot be funded under this scheme).

Invitations can be extended at any seniority level (assistant, associate or full professors).

The offer is open to all non-French academics, member or not of your UMI/IRL, LIA or IRN: however, a clear connection with the scientific activity of the UMI/LIA/IRN should appear in the file.

We do not yet know the precise number of positions we shall be able to offer.

We thank you for advertising for such positions and inviting people who might be interested to prepare application files.

The file should contain:
– A Vitae (with list of publications).
– A specific scientific project for the visit.
– Tentative dates of stay.
– The candidates should also contact the laboratory they want to visit in France and include an approval from its director.

– The candidates should also contact their IRL(UMI)/LIA/IRN and include an approval from its director or coordinator.

I recall that it is mandatory that:
-The visitors are less than 65 years of age.
-The visit starts and ends during the civil year 2021.

Please forward the complete proposals (if needed ranked) by November 1, 2020 to the following address: insmi.international@cnrs.fr

Séjours dans les laboratoires de l’Insmi à l’étranger

Cadres d’accueil
Les chercheurs et chercheuses, enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs
membres des UMR de l’Insmi peuvent effectuer, en 2022 ou 2022-2023, un séjour de
moyenne ou longue durée à l’étranger, dans l’un des International Research Laboratory
(IRL) listés sur une page dédiée du site de l’Insmi.
Plusieurs cadres existent pour un tel séjour :

  1. affectation dans le laboratoire français et mission prise en charge sur les crédits du
    laboratoire (pour une durée inférieure à un an);
  2. affectation dans l’IRL, avec prise en charge par le CNRS (pour une durée de 6 mois à
    2 ans).
    Quel que soit le cadre souhaité, il convient de se mettre en relation avec le directeur ou la
    directrice de l’IRL dès le début de la préparation du projet.
    N’hésitez pas à discuter des projets très tôt (tant sur le projet scientifique que les problèmes
    de logistique) avec le directeur adjoint scientifique de l’Insmi en charge des affaires
    internationales, Jean-Stéphane Dhersin.
    Il est également possible de demander une affectation dans un IRL ne dépendant pas de
    l’Insmi. Il convient alors de se rapprocher de l’Institut dont dépend l’IRL afin de connaître les
    formalités qui peuvent différer de celles de l’Insmi.
    Candidatures
    Les demandes doivent être faites auprès de l’Insmi en envoyant à l’adresse
    insmi.international@cnrs.fr et au directeur ou à la directrice de l’IRL, au plus tard le 21
    octobre 2021, un dossier comprenant :
    • une liste de publications ;
    • un CV ;
    • une description du projet de recherche dans l’IRL ;
    • une lettre de la personne invitante au sein de l’IRL ;
    • un accord du directeur ou de la directrice de l’IRL ;
    • les dates prévisionnelles du séjour.
    Après dépôt du dossier, le calendrier sera le suivant :
    • jusqu’à fin janvier 2022 : examen des dossiers en concertation avec les directeurs
    des IRL ;
    • courant 2022 (en fonction de la date d’annonce des attributions de délégations
    CNRS) : communication des résultats.
    Demandes de délégation CNRS pour un projet d’accueil en IRL
    Pour une affectation en IRL (cadre 2) il est nécessaire d’être titulaire, et pour les
    enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs d’obtenir une délégation au CNRS (et
    non par exemple un CRCT). Il est donc indispensable pour ces derniers de déposer une
    demande de délégation au titre de la campagne 2022-2023 suivant le calendrier fixé par
    l’université.). Le laboratoire d’accueil à indiquer pour la demande est l’IRL après en avoir
    préalablement contacter le directeur ou la directrice pour accord.
    Si vous souhaitez déposer une demande de délégation pour partir dans le cadre 1, il faudra
    indiquer votre UMR comme unité d’accueil en délégation.
    En cas d’hésitation, contacter insmi.international@cnrs.fr
    Remarques
    Le CNRS fonctionnant en année civile et le calendrier des délégations fonctionnant sur le
    calendrier universitaire, nous prendrons en compte aussi bien les projets 2022 (année civile,
    chercheurs et chercheuses uniquement) que les dossiers 2022-2023 (année universitaire,
    chercheurs et chercheuses, enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs).
    Les collègues en poste dans une UMR relevant d’un autre institut du CNRS (INS2I, INP,
    Insis…) et qui désirent candidater dans un IRL relevant de l’Insmi devront également tenir
    informé leur Institut de rattachement.

Tout chercheur du CRM qui souhaiterait proposer à un ou une collègue en poste en France de profiter de ce dispositif peut le signaler à Olivier Lafitte ou a Octav Cornéa, pour éventuellement contacter le collègue.

Les trois Unités mixtes internationales (UMI) du Québec rassemblées autour d’un projet de recherche

Dans le cadre de l’Appel à projets Action 2020 Changement climatique, une initiative interdisciplinaire du CNRS, le projet de recherche porté par le directeur CNRS de l’UMI-CRM Olivier Lafitte, a été sélectionné.

Titre du projet de recherche :

Mesures et modélisation de processus chimiques et biologiques liés aux instabilités hydrodynamiques dans un très grand nombre de lacs et mares qui émettent des gaz à effets de serre dans le grand Nord Canadien

Résumé du projet :

Ce projet a pour but de comprendre les mécanismes biochimiques intervenant dans la myriade de lacs du grand Nord canadien, et d’évaluer en particulier comment peuvent être modélisés les interactions entre la biochimie, la mécanique des fluides, le gradient de salinité, pour évaluer les rejets de gaz à effet de serre renforcés par la fonte partielle de ces lacs. Cela nécessite une approche mêlant les mesures, la modélisation de phénomènes physiques, chimiques, biologiques complexes, allant de la mécanique des fluides aux réactions de photosynthèse, et d’essayer de prédire des ordres de grandeurs grâce à la mise en oeuvre numérique.

Ce projet a obtenu le soutien financier du CNRS à travers les programmes interdisciplinaires de la MITI.

Ce projet a été présenté au CNRS à Paris dans un atelier ‘eau’ (coorganisé par l’INSIS et l’INSU, (systèmes complexes d’une part et sciences de l’univers d’autre part).

Les équipes qui travailleront sur le projet sont : UMI-CRM, UMI-LN2 et UMI-Takuvik.

Nos félicitations à tous les lauréats!

Quebec’s three CNRS International Research Laboratory (UMI/IRL) united around a research project

As part of the Action 2020 Climate Change call for projects, an interdisciplinary CNRS initiative, the research project led by the CNRS director of UMI-CRM Olivier Lafitte, was selected.

This project has received financial support from the CNRS through the MITI interdisciplinary programs.

The teams that will work on the project are: UMI-CRM, UMI-LN2 and UMI-Takuvik.

Olivier Lafitte nouveau directeur CNRS de l’UMI-CRM à Montréal

ENGLISH FOLLOWS
Le 1er septembre 2019, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a nommé Olivier Lafitte directeur de l’Unité Mixte Internationale – Centre de recherches mathématiques (UMI-CRM). 

Né à Talence en Gironde (France) en 1965, Olivier Lafitte est professeur à l’Institut Galilée de l’Université Paris 13 à Villetaneuse depuis 2001 et chercheur au LAGA (Laboratoire d’Analyse, Géométrie et Applications ) (UMR 7539) ainsi que membre de l’équipe Modélisation et Calcul Scientifique. Il assure aussi la direction de l’école graduée (formation d’ingénieur) en mathématiques appliquées à l’Université Paris 13, MACS (Mathématiques Appliquées et Calcul Scientifique) depuis 2003.

Olivier Lafitte est un ancien élève de l’École Polytechnique de Palaiseau en France (l’X), promotion 1984. Sorti 4e de l’X, il est admis au corps des Mines et il a obtenu le diplôme d’ingénieur du corps des Mines à Mines ParisTech en 1990.  Il a obtenu son doctorat en 1992 de l’Université Paris Sud à Orsay sous la supervision de Gilles Lebeau ainsi qu’une bourse de la Direction de la Recherche et de l’Armement pour effectuer ses études postdoctorales avec R. Melrose au Massachusetts Institute of Technology (1993-1994). En 1982, il avait aussi été lauréat du deuxième prix au Concours général des lycées. En 1983, il avait été lauréat d’un troisième prix aux Olympiades internationales de mathématiques. En 1999, il a obtenu son habilitation à diriger des recherches (HDR). 

À l’Université Paris 13, Olivier Lafitte a été Chargé de mission pour les finances (2006-2014), puis Directeur adjoint, chargé des finances de l’Institut Galilée (Faculté des sciences) depuis 2018. Pendant 16 ans, il a aussi été conseiller au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) (2001-2017) où il était chercheur de 1990 à 2001. En 2017, il a été professeur invité pendant un semestre à l’Indiana University à Bloomington, Indiana. Il est aussi chargé de cours à Mines ParisTech depuis 1995, à l’École Centrale de Marseille depuis 1996 et à l’École Centrale de Casablanca depuis 2016.

Ses centres d’intérêts sont variés, autour des équations aux dérivées partielles et des équations différentielles ordinaires. Ses applications vont de la diffraction des ondes électriques ou électromagnétiques à la théorie spectrale de l’opérateur de Schrödinger, des instabilités hydrodynamiques et leur formulation mathématique, des problèmes de couplage multi physiques pour l’existence et l’unicité de solutions, en passant par la modélisation en biologie et à l’utilisation des EDP en calcul stochastique pour la finance.

Il est aussi important de mentionner qu’il est auteur de « La vigne et le vin au XVIIe siècle, la naissance du vin de Bordeaux » (mémoire de maitrise) à l’École Polytechnique. Il a aussi été membre (1992-2006) de l’Institut d’Histoire de l’Industrie où il a collaboré à des publications sur l’histoire économique et industrielle de la France.

Il collabore avec des collègues de Montréal depuis longtemps et il a permis la signature d’une entente en 2015 entre les universités de Montréal et Paris 13 pour l’échange d’étudiants de maitrise en finances mathématiques. Il est aussi marié et fier papa de deux enfants dont l’ainée étudie à la faculté d’Aménagement de l’Université de Montréal.

À la direction de l’UMI-CRM (créée en 2011 et codirigé par le directeur du CRM, Luc Vinet), Olivier Lafitte a pour mission de développer les collaborations et les échanges entre les communautés mathématiques française et québécoise. Les équipes de recherche qui, de part et d’autre, ont ou souhaitent monter des projets allant dans ce sens sont invitées à le contacter par courriel lafitte@crm.umontreal.ca ou téléphone 514-343-6111, poste 4726.

Source :
Centre de recherches mathématiques
www.crm.umontreal.ca/UMI/
514-343-2335

Olivier Lafitte, new CNRS Director of the UMI-CRM in Montréal

On September 1st 2019, the French National Centre for Scientific Research (CNRS) appointed Olivier Lafitte as Director of the UMI-CRM.

Born in Talence in Gironde (France) in 1965, Olivier Lafitte is professor at the Galilée Institute of Paris 13 University in Villetaneuse since 2001 and researcher at LAGA (Laboratory of Analysis, Geometry and Applications) (UMR 7539) as well as member of the Modeling and Scientific Computing team. He is also the Director of the graduate school (engineering education) in applied mathematics at Paris 13 University, MACS (Applied Mathematics and Scientific Computing) since 2003.

Olivier Lafitte is a 1984 (rank 4) graduate of the Ecole Polytechnique de Palaiseau in France. He was admitted to the Corps des Mines and he obtained the engineering diploma of the Corps des Mines at Mines ParisTech in 1990. He obtained his doctorate in 1992 from Paris Sud University in Orsay under the supervision of Gilles Lebeau and a grant from the Direction de la Recherche et de l’Armement for his postdoctoral studies with R. Melrose at the Massachusetts Institute of Technology (1993-1994). In 1982, he was also awarded the second prize at the French High school mathematical competition. In 1983, he was awarded a third prize at the International Olympiads of Mathematics. In 1999, he obtained his habilitation to direct research (HDR). 

At Paris 13 University, Olivier Lafitte was appointed for supervising the public financing (2006-2014). He was elected Deputy Director, in charge of monitoring the public and private funding of the  Faculty of Science (Galilée Institute) in 2018. For 16 years (2001-2017), he was also an adviser at the French Atomic Energy and Alternative Energies Commission (CEA) where he was a researcher from 1990 to 2001. In 2017, he was nominated visiting professor for a semester at Indiana University in Bloomington, Indiana. He is also a lecturer at Mines ParisTech since 1995, at École Centrale de Marseille since 1996 and at École Centrale de Casablanca since 2016.

His areas of interest are varied, around partial differential equations and ordinary differential equations. Its applications range from electromagnetic and electromagnetic wave diffraction to Schrödinger’s spectral theory, hydrodynamic instabilities and their mathematical formulation, from multi-physical coupling problems for the existence and uniqueness of solutions, to modeling in biology and the use of PDEs in stochastic calculus for finance.

It is also important to mention that he is the author of “La vigne et le vin au XVIIe siècle, la naissance du vin de Bordeaux ” (Master’s thesis) at École Polytechnique. He was also a member (1992-2006) of the Institute of History of Industry where he collaborated on publications on the economic and industrial history of France.

He has been collaborating with Montréal colleagues for a long time and has signed an agreement in 2015 between the universities of Montréal and Paris 13 for the exchange of master’s students in mathematical finance. He is also married and proud father of two children whose eldest studies at the Faculté de l’Aménagement de l’Université de Montréal.

At the direction of the UMI-CRM (created in 2011 and co-led by the director of the CRM, Luc Vinet), Olivier Lafitte’s mission is to develop collaborations and exchanges between the French and Québec mathematical communities. Research teams, who have or want to set up projects, are invited to contact him at lafitte@crm.umontreal.ca or 514-343-6111, extension 4726.

Source :
Centre de recherches mathématiques
www.crm.umontreal.ca/UMI/
514-343-2335

Séjours à l’UMI pour les scientifiques de France – Date butoir: 23 octobre 2020

L’Institut de Mathématiques du CNRS (INSMI) offre aux enseignants-chercheurs et chercheurs de France un certain nombre de possibilités pour effectuer un séjour de moyenne ou longue durée à l’UMI CRM 3457 à Montréal. Les différents cadres pour de tels séjours sont les suivants :

1) affectation dans l’UMI 3457 ;
2) affectation dans un laboratoire français et mission prise en charge sur les crédits de l’UMI d’accueil
en concertation avec l’INSMI;
3) affectation dans un laboratoire français et mission prise en charge sur les crédits de ce laboratoire, avec ou sans intervention spécifique de l’INSMI.

Bien que les cadres 1 et 2 sont plus favorables du point de vue monétaire, le nombre d’affectations octroyé annuellement dans ces deux cadres est extrêmement limité. Pour les séjours pendant l’année universitaire 2020-2021 (ou bien pendant l’année civile 2020 pour les chercheurs au CNRS). Le CNRS a ouvert sa campagne 2020 d’accueil en délégation des enseignants-chercheurs. La saisie des dossiers de candidature est possible entre le 24 septembre 2019 et le 17 octobre 2019 à 16 heures (heure de Paris) sur Galaxie.

Les candidats constituent un dossier en ligne, dans le module SIRAH, accessible par le portail Galaxie:

https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_acc_delegation_CNRS.htm

Le dossier doit se composer des pièces suivantes :
– un CV et une liste de publications ;
– un (court) projet scientifique pour le séjour dans l’UMI ;
– les dates prévisionnelles du séjour dans l’UMI.

Les dossiers seront examinés en décembre 2019 et les décisions (missions acceptées et cadres respectifs) communiquées au début de 2020.

Nota bene :
– les collègues affectés dans une UMR relevant d’un autre institut du CNRS que l’INSMI (comme l’INS2I, l’INP, l’INSIS,…) devront communiquer avec leur institut
(le calendrier et la procédure ne seront pas nécessairement les mêmes). Ils devront cependant aussi informer l’INSMI et le directeur de l’UMI de leurs démarches pour une meilleure coordination.
– pour une affectation en UMI (cadre 1), il est nécessaire d’être titulaire d’un poste et, de plus, pour les enseignants
– chercheurs, d’obtenir une délégation au CNRS. Il est donc indispensable de déposer simultanément une demande de délégation au CNRS dans les délais fixés par l’université.

Information : Olivier Lafitte  –  lafitte@crm.umontreal.ca

Semestre thématique: Théorie des nombres – Cohomologie et arithmétique, août-décembre 2020

Semestre thématique: Probabilité et équations aux dérivées partielles (EDP), janvier-juillet 2021