logo Web


» ENGLISH
» RECHERCHE
» RÉPERTOIRE

 

Les activités du CRM
Toutes les activités scientifiques


Téléchargement en PDF

Brochure d'information sur le CRM [pdf]
Visionneur de document

Lauréat 2007 du Prix CRM-SSC

CRM > Prix > Prix CRM-SSC > Lauréats > Richard Cook
Lauréat 2007 du Prix CRM-SSC
Richard Cook (Waterloo) [ English ]

Photos de la réunion annuelle 2007 du SSC

Richard Cook, professeur au département de statistique et de science actuarielle de l’Université de Waterloo, est le récipiendaire 2007 du Prix CRM-SSC. Les travaux de M. Cook sur l’analyse de données longitudinales et de durée de vie ont eu un immense impact en biostatistique, en médecine et en santé publique.

Dans la quinzaine d’années depuis l'obtention de son doctorat, Richard Cook a contribué de façon exceptionnelle à de nombreux domaines de recherche en statistique, dont la conception d'essais cliniques, les modèles hiérarchiques, l'inférence robuste et l'analyse des données de survie, d'états multiples et d'événements récurrents. Sa recherche s'appuie sur d'importants problèmes en matière de santé publique et d'essais cliniques, domaines dans lesquels il a considérablement relevé le niveau d’expertise statistique de la communauté médicale canadienne et internationale grâce à ses percées méthodologiques. Les prix que cette même communauté lui ont décernés pour développer de nouvelles théories dans ses domaines d’expertise prouvent bien le respect qu'elle lui porte. Richard Cook est doué d’une grande intuition et d'une passion pour le travail en collaboration, travail qui incarne réellement les liens interdisciplinaires qui sont la pierre angulaire de la recherche médicale et biostatistique moderne.

Richard Cook a obtenu un B.SC. en statistique de l'Université McMaster et un MMath (1989) et doctorat (1993) de l'Université de Waterloo. En 1993, il a été nommé professeur de recherche adjoint en statistique à l'Université de Waterloo. Il est aujourd’hui titulaire de postes auxiliaires au département d'études sur la santé et de gérontologie de l'Université de Waterloo et à la faculté des sciences de la santé de l'Université McMaster. En 1998, il est devenu professeur agrégé, puis professeur titulaire en 2003. Il s'est vu décerner une chaire de recherche du Canada de niveau I en méthodes statistiques pour la recherche en santé à l'Université de Waterloo en 2005.

Richard Cook est l'un des grands experts internationaux en matière d'analyse de données longitudinales et de cycle de vie. Il a su contribuer de manière ingénieuse à l'analyse des modèles d'états multiple et à l'analyse conjointe d'événements multiples. Sa collaboration avec Jerry Lawless a aidé à définir les cadres utilisés actuellement dans l’analyse des événements récurrents; ils ont écrit un livre ensemble, The Statistical Analysis of Recurrent Events, qui sera publié sous peu.

Le travail de Richard Cook se caractérise par l'innovation et l'intuition dont il fait preuve pour d'importants problèmes de recherche en santé publique. Il a apporté des contributions exceptionnelles à la communauté médicale et est un expert en méthodologie de premier plan dans plusieurs domaines d'application, dont la rhumatologie, les maladies cardiovasculaires, l'oncologie, les essais cliniques et la médecine transfusionnelle. Il a également exercé un grand leadership en siégeant à divers conseils consultatifs médicaux et comités de sélection de bourses de recherche médicale.

Il a été chercheur-boursier de l'ancien Conseil de recherches médicales du Canada de 1996 à 2000, titulaire d'une bourse de chercheur des Instituts de recherche en santé du Canada de 2000 à 2005 et titulaire d'une Bourse du Premier ministre pour l’excellence en recherche du ministère ontarien de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie et de GlaxoSmithKline de 1999 à 2004. Le professeur Cook a été rédacteur en chef adjoint de La revue canadienne de statistique et de Lifetime Data Analysis et président du Groupe de biostatistique de la SSC. Le professeur Cook a également largement contribué à la formation, en supervisant quatre boursiers postdoctoraux, six étudiants en doctorat et treize étudiants en maîtrise. L'impact de Richard Cook sur la biostatistique est réellement inspirant.

Richard attribue son succès à ses parents, qui l'ont constamment appuyé et encouragé pendant ses années formatrices, à ses collègues de l'Université de Waterloo, qui l'ont tant inspiré, et aux excellents étudiants gradués et chercheurs universitaires avec lesquels il a travaillé. La sœur de Richard, Deborah Cook, est titulaire d’une chaire de recherche du Canada au département de médecine de l'Université McMaster, avec laquelle il collabore à l’occasion. Richard, sa femme Alison et leurs fils Graham et Eric, vivent à Hamilton (Ontario) où ils s'adonnent au cyclisme, à la randonnée, à la course à pied, au golf et au soccer.

L'annonce du Prix CRM-SSC 2007 a été faite à l’Université Memorial de St. John's, site du Congrès annuel 2007 de la Société statistique du Canada. Fondée en 1977, la SSC est dédiée à la promotion de l'excellence dans l'application et la recherche statistiques. Ce prix prestigieux, conjointement commandité par la SSC et le Centre de recherches mathématiques (CRM), est donné à chaque année à un statisticien canadien en reconnaissance de ses contributions exceptionnelles à la discipline dans les 15 premières années de l'obtention de son doctorat.

Richard Cook est le neuvième récipiendaire du prix CRM-SSC. Les lauréats précédents ont été Christian Genest (Laval), Robert J. Tibshirani (Stanford), Colleen D. Cutler (Waterloo), Larry A. Wasserman (Carnegie Mellon), Charmaine B. Dean (Simon Fraser), Randy Sitter (Simon Fraser), Jiahua Chen (Waterloo) et Jeffrey Rosenthal (Toronto).

Charmaine Dean, Université Simon Fraser, présidente du Comité du Prix CRM-SSC


webmaster@CRM.UMontreal.CA
Prix - Menu
Prix
Le CRM a créé et gère, soit seul ou en collaboration, quatre des huit prix majeurs nationaux en sciences mathématiques, en l'occurence le prix CRM-Fields-PIMS, le prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique avec l'Association canadienne des physiciens et physiciennes, le prix CRM-SSC en statistique pour les jeunes chercheurs, avec la Société statistique du Canada, et le prix André-Aisenstadt sélectionné par le Comité scientifique consultatif du CRM, soulignant des résultats exceptionnels réalisés par de jeunes mathématiciens canadiens. Le CRM a investi beaucoup de temps, d'effort et de ressources, pour amener les scientifiques canadiens, sous les feux de la rampe, en leur donnant une reconnaissance internationale au moment où il en ont le plus besoin.