La statistique joue un rôle considérable dans la société.Que ce soit dans les enquêtes par données de sondages, les études cliniques pour tester différents traitements biomédicaux ou la planification d’expériences en agriculture ou en industrie, les méthodes statistiques sont omniprésentes en science.Récemment, la statistique connaît une révolution dans ses techniques et son approche, stimulée par l’existence de jeux de données gigantesques, de données complexes, mais aussi de moyens informatiques puissants. La discipline s’attaque maintenant à des problèmes dont la structure est de plus en plus complexe, par exemple des images du cerveau ou des données provenant de l’analyse du génome et développe de nouvelles méthodes pour des données de très grande taille, telles que le data-mining. Le laboratoire permet une structuration de la communauté québécoise pour s’engager dans cette révolution, à un moment où le corps professoral se renouvelle de façon importante. La structure permet aussi à la communauté québécoise de profiter au maximum d’un nouveau programme pan-canadien en analyse de données complexes organisé par les trois instituts mathématiques canadiens. Le laboratoire incorpore les meneurs de file de l’école statistique québécoise travaillant sur des sujets tels que l’apprentissage statistique et les réseaux neuronaux, les méthodes d’enquêtes, l’analyse de données fonctionnelles, l’analyse statistique d’:images, les structures de dépendance, l’analyse bayésienne, l’analyse de séries chronologiques et de données financières et les méthodes de rééchantillonnage.

Accueil l Membres
Stagiaires postdoctoraux l Étudiants (cycles supérieurs)
Activités l Publications l Nous joindre l Liens