Accueil » Centres de recherche

Centres de recherche

CIRANO
Président-directeur général : Claude Montmarquette

Le CIRANO est un centre interuniversitaire de recherche, de liaison et de transfert des savoirs en analyse des organisations, une voie d’accès aux meilleurs chercheurs dans ce domaine pour toute entreprise ou organisation, tant privée que publique, désireuse de trouver des moyens innovateurs d’améliorer l’efficacité de ses activités.

Le CIRANO regroupe plus de cent professeurs-chercheurs oeuvrant dans différentes disciplines telles que l’économie, la finance, la gestion, les systèmes d’information, l’informatique et la recherche opérationnelle, la psychologie, la sociologie, les sciences politiques, le droit, l’histoire, la médecine. Ces chercheurs appartiennent à huit institutions universitaires du Québec et à une dizaine d’institutions de l’extérieur, canadiennes, américaines et européennes. Reconnus internationalement, ils produisent des travaux scientifiques de haut calibre, publient dans les meilleures revues et plus de vingt d’entre eux sont titulaires d’une chaire de recherche.

Le CIRANO concentre ses activités dans les domaines suivants :

  • les politiques publiques
  • le risque
  • la finance
  • l’économie expérimentale
  • Le développement durable

Depuis 1998, le CIRANO assure également la direction scientifique du seul laboratoire en économie expérimentale au Québec.

 

CRM
Directeur: Luc Vinet

Le Centre de recherches mathématiques (CRM) a vu le jour en 1969. Il a pour objectif de servir de centre national pour la recherche fondamentale en mathématiques et leurs applications. Le personnel scientifique du CRM regroupe plus d’une centaine de membres réguliers et de boursiers post-doctoraux. De plus, le CRM accueille d’année en année un grand nombre de chercheurs invités.

Les activités scientifiques du CRM comportent deux volets principaux: les projets de recherche qu’entreprennent ses équipes, et les activités thématiques organisées à l’échelle nationale et internationale. Ces dernières, ouvertes à tous les domaines, impliquent des chercheurs du CRM et d’autres universités. Afin d’assurer une meilleure diffusion des résultats de recherches de ses collaborateurs, le CRM a lancé en 1989 un programme de publications.

Les activités de recherche du CRM sont regroupées sous les laboratoires suivants:

  • CICMA (Centre interuniversitaires en calcul mathématique algébrique)
  • CIRGET (Centre interuniversitaire de recherches en géométrie et topologie)
  • Laboratoire d’analyse mathématique
  • LaCIM (Laboratoire de combinatoire et d’informatique mathématique)
  • Laboratoire de statistique
  • Laboratoire de mathématiques appliquées
  • Laboratoire de physique mathématique
  • PhysNum

 

CIRRELT
Directeur: Benard Gendron

La fusion du Centre de recherche sur les transports (C.R.T.) de l’Université de Montréal, l’École Polytechnique et HEC Montréal, du Centre de recherche sur les technologies de l’organisation réseau (CENTOR) de l’Université Laval et du groupe Polygistique de l’École Polytechnique, auxquels se sont joints les chercheurs de l’Université du Québec à Montréal regroupés autour de la Chaire de recherche industrielle du CRSNG en management logistique, a donné naissance en 2006 à une nouvelle institution de recherche, formation et transfert technologique : le CIRRELT – Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport.

Les chercheurs du CIRRELT consacrent la majeure partie de leurs efforts à résoudre des problèmes liés à la conception, à la gestion, à l’opération et à la sécurité des réseaux logistiques, de services et d’infrastructures. Possédant une expertise interdisciplinaire, les chercheurs du CIRRELT travaillent à optimiser l’utilisation des réseaux et à développer des solutions innovatrices et durables pour faire face aux nombreux défis socio-économiques complexes liés aux réseaux. En combinant leurs compétences, les chercheurs du CIRRELT peuvent aider les gestionnaires à aborder des problématiques décisionnelles au niveau des infrastructures publiques, des réseaux de services dans différents domaines – transport, télécommunications, santé, finance et énergie – aussi bien que des réseaux logistiques où de nombreuses unités d’affaires doivent être coordonnées afin de transformer de façon efficace des matières premières en un ensemble de produits et services qui pourront ensuite être livrés aux usagers et aux consommateurs.

 

La programmation scientifique du CIRRELT s’articule autour des axes suivants :

    • Planification des réseaux
      • Conception des réseaux
      • Gestion des réseaux
      • Opération des réseaux

 

    • Technologies de l’information et de la décision
      • Optimisation de problèmes combinatoires et de grande taille
      • Simulation et optimisation stochastique
      • Systèmes de planification intégrée

 

  • Environnement organisationnel et d’affaires
    • Sécurité et sûreté
    • Environnement
    • Réseaux d’entreprise

GERAD
Directeur : Guy Desaulniers

Le GERAD est un centre de recherche inter-universitaire créé en 1979 et regroupant près de soixante spécialistes de méthodes quantitatives en gestion, chercheurs opérationnels, informaticiens théoriques, mathématiciens et ingénieurs mathématiciens, principalement issus de HEC Montréal, l’École Polytechnique, l’Université McGill et l’Université du Québec à Montréal. Au niveau fondamental, il est concerné avant tout par l’optimisation statique, dynamique, stochastique, multicritères, et multi agents. En amont de la décision, il s’intéresse à la modélisation mathématique (discrète et continue), la statistique et la simulation, et les méthodes d’interrogation de données.

Le GERAD cherche à développer la mathématique de la décision sous toutes ses formes dans les grands systèmes technologiques, commerciaux, et économiques, et en amont de la décision, développer la modélisation fondée sur la statistique, la simulation et l’exploitation des données. Il contribue également à la formation de chercheurs dans ces mêmes domaines, en plus d’enrichir la société par la création de spins offs, et par le transfert de savoir faire sous forme de consultations en entreprise et de développement de logiciels d’aide à la décision.

Des applications multiples occupent ses chercheurs :

les transports – les télécommunications – la finance et l’économétrie – les réseaux électriques l’environnement et l’énergie- la logistique – les ateliers de fabrication – la santé – la bio statistique