Survol

[ English ]

Série de conférences de la Chaire Aisenstadt Wieslawa Niziol

 Wieslawa Niziol: novembre et décembre 2020

Wieslawa-Niziol

Wieslawa Niziol donnera une série de quatre conférences dont la première, le 20 novembre 2020, sera donnée dans le cadre du Colloque des sciences mathématiques du Québec. (Inscription via le site du colloque) 

Les suivantes auront lieu de 9 h 30 à 10 h 30, le lundi 30 novembre, le mardi 1er décembre et le merceredi 2 décembre 2020.

Inscription gratuite, mais obligatoire pour les trois conférences ci-dessus.

Titre: Hodge Theory of p-adic analytic varieties and arithmetic applications

Résumé

In recent years, a lot of attention has been given to the study of p-adic etale cohomology of p-adic varieties (not necessarily algebraic) in connexion with the p-adic Langlands program. In particular, together with Colmez and Dospinescu, we have embarked on a program to find a geometric incarnation of the p-adic local Langlands correspondance for mGL2 (mathbfQp) in terms that would make sense for more general groups. Our study is based on Hodge Theory of p-adic analytic varieties which we had to develop for that purpose. In my lectures I will survey our main results: the foundational theorems in Hodge Theory as well as their applications to the computation of p-adic cohomologies of p-adic symmetric spaces.

Biographie :

Wieslawa Niziol est une mathématicienne polonaise, directrice de recherche au CNRS, dans l'équipe de théorie des nombres de l' IMJ-PRG, à Sorbonne Université à Paris. Ses recherches portent sur la géométrie arithmétique, et en particulier la théorie de Hodge p-adique, les représentations de Galois et la cohomologie p-adique.

Wieslawa Niziol étudie de 1980 à 1984 à l'université de Varsovie et obtient un M.Sc. en informatique à l'université de Varsovie sous la direction de Wojciech Rytter. Elle est assistante professeure à l'Institut de théorie des calculs de l'université de Varsovie de 1984 à 1988. Elle obtient un Ph.D. en octobre 1991 à l'université de Princeton sous la supervision de Gerd Faltings.

Elle est ensuite en poste à l'université Harvard, l'université de Chicago et l'université du Minnesota avant de rejoindre l'université d'Utah en 1996. Elle a aussi séjourné à l'Institute for Advanced Study en 2010 comme visiteur et en 2017 comme membre, et au Mathematical Sciences Research Institute en 2014 et en 2018 dans le cadre, respectivement, des programmes sur les espaces perfectoïdes et les conjectures homologiques. De 2012 à 2019, Niziol est directrice de recherche, au CNRS, à l'ENS Lyon, et depuis 2020, elle est directrice de recherche à l'IMJ-PRG de Sorbonne Université.